Vélo à assistance électrique : comment ça marche ?

L’industrie automobile ne cesse de multiplier les inventions technologiques. Le vélo notamment connait de grandes évolutions. À l’ère actuelle, une nouvelle version de cet engin à deux roues est mise sur le marché. Il s’agit du vélo à assistance électrique.

Il a le vent en poupe en raison de ses multiples avantages. Pour en faire la meilleure expérience, il faut pouvoir bien l’utiliser. Comment bien se servir d’un vélo à assistance à électrique ?

Vélo à assistance électrique : comment ça marche ?

Le vélo à assistance électrique : que faut-il savoir ?

Le vélo à assistance électrique ou VAE est avant tout un vélo ordinaire. Toutefois, il est plus avancé et personnalisable. Il s’agit d’un engin hybride qui associe l’énergie du cycliste à celle d’un moteur électrique. Le VAE a besoin d’être pédalé pour que l’assistance électrique soit mise en marche.

Dès que l’on arrête, elle se coupe automatiquement. Le cycliste n’est pas passif. Néanmoins, il faut savoir qu’il est possible de rouler son vélo sans assistance électrique.

À la différence d’un simple vélo électrique, le VAE se distingue par la qualité de son assistance électrique. Elle est composée de cinq éléments clés. Il s’agit du moteur, de la batterie, de la console, du contrôleur et du capteur de pédalage.

Vélo à assistance électrique : comment ça marche ? #4

On retrouve une panoplie de types de vélo à assistance électrique. Avec la boutique Go Vélo électrique, vous trouvez ceux qui vous convient au mieux. Les principales catégories de VAE sont les suivantes :

  • vélo de route à assistance électrique
  • vélo de ville à assistance électrique
  • vélo de randonnée à assistance électrique
  • vélo tout terrain à assistance électrique
  • vélo cargo à assistance électrique
  • vélo pliant à assistance électrique
  • vélo à assistance électrique rapide
  • vélo tout chemin à assistance électrique

Chacun des modèles ci-dessus est destiné à une utilisation distincte. Ils possèdent leurs spécificités.

Comment fonctionne le vélo à assistance électrique ?

Le fonctionnement d’un vélo à assistance électrique est presque semblable à celui d’un modèle totalement mécanique. Il requiert un peu d’adaptation aussi bien au niveau de l’habitude que du comportement. Au début, il faut mettre l’assistance sous tension. Il suffit de tourner une clé ou d’appuyer sur un interrupteur pour le faire.

Ensuite, choisissez une vitesse pour rouler comme s’il s’agissait d’un vélo ordinaire. Les moteurs sont équipés de plusieurs niveaux d’assistances. Il est possible de régler la puissance jusqu’à quatre échelles. Néanmoins, tout dépend du modèle du vélo à assistance à électrique. Optez pour celui qui sélectionne une classe d’assistance basse par défaut.

Il faut noter que les différents niveaux permettent de contrôler deux aspects. Il s’agit de la vitesse de coupure du moteur comprise entre 15 et 25 km/h et de la puissance reçue.

Pourquoi acheter un vélo à assistance électrique ?

Ce type d’engin à deux roues présente une multitude d’avantages. Le vélo à assistance à électrique est adapté à tout type d’usage. Que ce soit pour se balader, s’entrainer, se rendre à l’école ou au travail, c’est le choix idéal. En plus, le VAE est identifié comme étant l’engin de l’effort. Il représente le juste milieu entre la machine électrique et celle classique.

La première est dotée d’un moteur et la seconde exige de fournir un effort physique. De plus, c’est un excellent moyen pour brûler de la graisse en toute quiétude. Le blog Blune détaille au mieux cet aspect. Il est possible de faire du sport en pratiquant du vélo. En plus, le cyclisme est classé parmi la catégorie des activités physiques idéaux pour se tailler une belle silhouette.

Vélo à assistance électrique : comment ça marche ? #5

Par ailleurs, opter pour un vélo à assistance électrique permet de réaliser de grosses économies. En comparant les dépenses liées à l’achat et à l’utilisation d’une voiture à celle du VAE, le choix se porte sans aucun doute sur la seconde option.

Conseils pour bien choisir son vélo électrique

Pour une expérience optimale du VAE, il faut tenir compte de certaines recommandations. Choisissez votre machine en fonction de son utilisation. Il s’agit de définir ses besoins afin d’opter pour le modèle adéquat. Il faut aussi s’attarder sur la solidité du vélo. Optez pour un modèle équipé d’un cadre en aluminium ou en acier.

La machine doit être bien soudée et bien renforcée. Veillez aussi à sa maniabilité. Avec un cadre col de cygne, on dispose de plus d’aisance. N’oubliez pas de choisir un engin avec une taille qui vous convient. Il faut également s’assurer que la batterie du vélo ait une grande autonomie.

Top