Débridage de vélo électrique : comment procéder ? quels risques ou dangers ?

Parmi les nombreux moyens de transport, les vélos restent l’un des véhicules les plus anciens et les plus accessibles à tous. Toutefois, pour améliorer l’utilisation de votre vélo, certaines modifications peuvent être apportées à ce dernier. Et parmi ces modifications, le débridage est l’une des plus courantes. Cependant, bien qu’étant avantageux, le débridage du vélo est également risqué. Découvrez alors les risques liés au débridage du vélo électrique.

Tout savoir sur les vélos électriques

Débridage de vélo électrique : comment procéder ? quels risques ou dangers ?

Le vélo est en général un moyen de déplacement qui se repose sur la manipulation des pédales. Il demande ainsi beaucoup d’efforts physiques et peut servir de moyen de transport, mais également d’outil de sport. Dès lors, la sortie des vélos électriques vient comme un soulagement pour les fans du vélo. Le vélo électrique est un vélo ordinaire. La différence entre un vélo simple et un vélo électrique est que ce dernier est doté d’un moteur et d’une batterie. Ce qui justifie son appellation : vélo électrique ou vélo à assistance électrique. Grâce à son moteur, il réduit les efforts de pédalage et augmente la vitesse du vélo. Pratique et simple, il représente un moyen de déplacement unique en son genre. À cet effet, si le choix d’un vélo électrique parmi les nombreux modèles existants vous pose problème, cliquez ici. Néanmoins, à la recherche de plus d’efficacité, notamment en matière de vitesse, certaines modifications telles que le débridage peuvent être observées sur les vélos électriques.

Débrider un vélo électrique

Le débridage du vélo électrique est une méthode mécanique qui consiste à augmenter la puissance et la vitesse de ce dernier. Règlementé à 25 km/h, le vélo électrique grâce au débridage peut atteindre jusqu’à 45 km/h. Le tout dépend de la capacité d’adaptation de votre moteur. Ce qui vous permet d’avoir un vélo plus puissant, mais également plus rapide. Selon le modèle de votre vélo électrique, vous pouvez opter pour un débridage manuel en déplaçant le capteur de vitesse ou pour un débridage beaucoup plus avancé en vous procurant un kit de débridage. Mis à part l’augmentation de la vitesse et de la puissance de votre vélo électrique, nombreux sont les dangers que vous courrez en optant pour le débridage.

Les dangers du débridage des vélos électriques

Nombreux sont les dangers auxquels vous pouvez faire face en ayant un vélo électrique qui a subi un débridage. En effet, selon le site Volto Velo, vous pouvez être convoqué en justice pour avoir débridé votre vélo. Une amende de 30 000 € et une année de prison sont les peines que vous encourez en ce qui concerne le risque pénal. Il y a d’autres risques tels que les risques financiers qui permettent à votre assureur de réfuter sa responsabilité en cas d’accident par exemple, les risques de sécurités liés à l’accident en raison des modifications apportées aux composants et les risques de perte de garantie. En faisant un débridage pour votre vélo électrique, vous risquez d’endommager votre moteur et votre batterie après une courte durée d’usage.En somme, bien que le débridage de votre vélo puisse vous sembler utile, sous certains angles, cette option est une mauvaise idée et vous pouvez être poursuivi par la loi. Cela entre également en compte pour votre sécurité routière.

Top