Trottinette électrique : quelles obligations en termes de sécurité ?

Les trottinettes sont de nouveau tendance. Le modèle électrique attire beaucoup d’adeptes. Classées parmi les nouveaux véhicules électriques individuels ou NVEI, les trottinettes sont très adulées. Mais la circulation sur ces engins comporte certains risques. Quels points devriez-vous savoir pour la question de la sécurité sur ces engins ?

La législation assimile les utilisateurs aux piétons

Les trottinettes que l’on peut apercevoir un peu partout sont soumises aux mêmes lois que les piétons. Ceci afin de favoriser la sécurité de ceux qui les utilisent. Le code de la route affirme certaines dispositions pour sécuriser les deux parties du même tout : les utilisateurs de trottinettes et les piétons.

En d’autres termes, les utilisateurs de trottinettes doivent surtout faire attention aux autres piétons sur les trottoirs. Leur circulation sur les trottoirs est acceptée par la loi. Le code de la route dans son article R412-34 le soutient, les personnes qui conduisent de petits véhicules à deux roues à deux mains sont encore considérées comme des piétons.

Quelles règles s’appliquent aux trottinettes électriques ?

Puisqu’ils sont considérés comme des piétons, logiquement, ceux qui utilisent des trottinettes ne devront donc pas s’aventurer sur les voies publiques. Même si votre engin à deux roues vous permet de circuler plus rapidement et d’éviter les embouteillages : c’est interdit de conduire une trottinette électrique au sein des voitures. L’article R110-2 l’interdit. Mis à part cela, la vitesse à laquelle elles circulent ne doit pas excéder 6 km/h. Dans cette même perspective, si vous envisagez de rouler à plus de 25 km/h sur votre trottinette électrique, des mesures doivent être prises. Il est de votre responsabilité de déclarer votre trottinette, de lui assigner une immatriculation que vous exposerez de manière clairement visible. D’autre part, l’utilisation et l’achat des trottinettes électriques sont interdits aux mineurs de moins de 14 ans.

Les sanctions correspondantes

Une contravention de première classe d’un montant de 4 à 7 euros est donnée aux trottinettes électriques aperçues sur les voies publiques. Si un utilisateur de trottinette démontre des comportements dangereux dans sa façon de conduire, c’est-à-dire une conduite qui met en danger les piétons dans son champ de circulation, une amende de 15 000 euros est obligée. Ajoutez à cette amende un an en prison.

Les mesures de sécurité pour tout utilisateur

Même si ces mesures ne sont pas imposées, pour votre propre sécurité, ne négligez pas le port de casque. Les protections des articulations et des mains sont aussi préconisées : protégez vos mains, vos coudes et vos genoux. Un accident arrive souvent sans prévenir. Ces mesures perçues comme des obligations rassurent les entités responsables de la bonne marche de la circulation.

L’assurance

Dans la mesure où personne n’est à l’abri du danger, les utilisateurs de trottinettes devraient contacter les assurances pour établir un contrat. Ils peuvent soit se faire blesser par d’autres véhicules, soit blesser des piétons et soit être victimes de vol ou de défauts de produits.

Top