Trottinette électrique : faut-il souscrire une assurance ?

Les trottinettes sont des objets qui intéressent beaucoup de gens surtout les enfants. En effet, ils peuvent servir pour le déplacement, mais pour s’amuser et se procurer du plaisir. Mais faut-il se souscrire à une assurance pour pouvoir rouler avec une trottinette ? Quels sont les codes de la route qu’il faut suivre si on veut se déplacer avec une trottinette ?

Une souscription assurance trottinette est-elle nécessaire ou obligatoire ?

De nos jours, beaucoup de gens circulent à bord d’une trottinette. Effectivement, c’est un moyen très pratique pour aller de ville en ville. De plus, l’usage de cet engin est devenu plus facile grâce à l’existence des trottinettes électriques. Ces dernières sont répertoriées dans les catégories des véhicules désignés sous l’appellation : Nouveaux Véhicules Électriques Individuels.

Considérés comme étant des véhicules, les conducteurs des trottinettes doivent se souscrire à une assurance. C’est ce que font généralement tous les conducteurs de voitures et de véhicules. D’ailleurs, bon nombre d’assureurs le clament haut et fort. En effet, nombreux sont les risques qu’on encourt en nous mettant à bord d’une trottinette.

Souscrire à une assurance peut nous aider à assumer les dommages et les dégâts causés par l’engin au cours d’un accident. Mais elle peut également couvrir les frais si notre trottinette a subi des dommages. En un mot, une assurance n’est guère obligatoire pour certaines catégories de trottinettes. Toutefois, pour des raisons de sécurité, il faut s’en procurer.

Trottinette électrique : faut-il souscrire une assurance ?

Quand une assurance trottinette est-elle obligatoire ?

En général, les trottinettes ne présentent aucun danger pour leur usager. Il en est de même pour leur entourage. Pour celles affichant une vitesse au-dessous de 6 km par heure, elles peuvent rouler en toute sécurité sur le trottoir. Aucune homologation ne serait demandée. Par contre, si la trottinette est celle dont la vitesse est supérieure à 6 km par heure, il faut se souscrire à une assurance moto. Pour cela, on a le choix entre trois formules :

  • une assurance ne couvrant qu’une responsabilité civile
  • une assurance proposant des garanties complémentaires pour les incendies, les vols, etc.
  • une assurance dite multirisque

La plupart des gens optent pour la troisième formule. En effet, c’est la meilleure option.

Le fait de ne pas se souscrire à une assurance trottinette est passible de sanction. Cela concerne évidemment les engins avec une vitesse de plus de 6 km par heure. En effet, les forces de l’ordre vérifient également les papiers des véhicules qui empruntent les trottoirs et les pistes cyclables. Les sanctions peuvent commencer par des verbalisations jusqu’au paiement d’une amende de 500 à 1000 euros.

Quels sont les différents styles de trottinettes pour enfant ?

Actuellement, on trouve de nombreux styles de trottinettes électriques pour adultes et surtout pour enfants. On peut trouver des engins pliables, faciles à transporter. Ces trottinettes ne sont guère encombrantes, donc ne nous causent aucun problème pour le rangement de la maison. On peut aussi opter pour une trottinette à trois roues.

La particularité de celle-ci est qu’elle offre un maximum de confort. Elle peut durer également des années. Enfin, le dernier style est celui muni de quatre roues. Pour les personnes qui ont des problèmes de stabilité, c’est ce qui est de mieux pour elles. Toutefois, si vous voulez être sûr de faire le bon choix pour votre enfant, comparez les trottinettes électriques pour enfants.

Top